Appel à la constitution d’une Fédération Internationale des Syndicats Etudiants

Publié le par AGEL FSE

L'éducation universelle est une grande conquête de l'humanité. Sa mission fondamentale est la transmission des connaissances, des cultures, aux nouvelles générations, pour leur offrir les instruments pour affronter la vie sociale et spécialement le travail, dans lequel plus encore que dans la société restent les rapports de classe. Sans aucun dû dans l'actuel système capitaliste, cette tâche est subordonnée aux intérêts du capital privé. Une telle conquête doit être défendue contre toute forme élitiste et de démantèlement. Nous sommes donc convaincu qu'est nécessaire:

1. Une éducation publique, démocratique, gratuite, laïque qui valorise les expériences, les histoires et les cultures des peuples.
Nous revendiquons une école et une université publique, gratuite, scientifique, laïque et populaire qui réponde au droit inaliénable d'une libre construction des savoirs.


2. L’unification du mouvement étudiant de lutte et de combat, au niveau national et international.
Nous voulons lutter contre la marchandisation imposée par la mondialisation des savoirs et promouvoir un mouvement étudiant international qui ait comme objectif le renversement des valeurs qui caractérisent aujourd'hui l'école et l'université. En Europe il est nécessaire de travailler en dehors et en alternative de l’ESIB et de l’OBESSU ; organisations qui sont parties intégrantes de la cogestion visant au démantèlement social.


3. Les étudiants, souvent travailleurs, bientôt travailleurs.
Nous nous battons parce que doit être garanti aux étudiants le droit aux études sans devoir se soumettre aux logiques du travail précaire comme condition de maintient aux études. Dans le même temps, nous dénonçons le fait que se répande le chômage et la précarité, dans la société actuelle, laquelle nie de plus en plus au jeunes leur droit à un travail, leurs études terminées.


4. Pour une méthode de lutte, de classe, anti-impérialiste et de combat
Dans la tradition du mouvement progressiste international, nous nous reconnaissons dans une méthode qui ait le courage de mettre en discussion la société actuelle dans la direction de la transformation sociale.

Pour ces motivations et d'autres, nous lançons un appel à jeter les bases de la construction d'une Fédération Internationale des Syndicats Etudiants.

Premiers signataires: ERALDATU (Pays Basque), SISA (Suisse), Fédération Syndicale Etudiante (France)...

Publié dans International

Commenter cet article