Arret de toutes les poursuites contre nos camarades !

Publié le par AGEL FSE

Communiqué de la FSE Paris I/IV


Jeudi 3 mars vers 13h30, la police, prévenue par l’UMP, a embarqué deux étudiants (un militant de la FSE et un étudiant non syndiqué) suite à une altercation (sans violence), devant la Sorbonne, entre étudiants et militants sarkozystes. L’arrestation, par ailleurs brutale, n’a pu s’opérer qu’avec la complicité des vigiles qui ont précipitamment fermé les portes livrant ainsi nos camarades à la police.

Nos camarades ont été relâchés en fin d’après-midi du commissariat du 5ème arrondissement (devant lequel une cinquantaine d’étudiants s’étaient rassemblés), mais ils sont poursuivis et seront jugés le 12 juillet pour « agression ».

Ces évènements prouvent que n’importe quel étudiant est aujourd’hui menacé s’il contrarie un militant UMP, qui pourra compter sur le soutien de la police.


Nous exigeons l’arrêt inconditionnel des poursuites contre nos camarades ! Nous demandons également que la présidence de l’Université Paris I prenne position publiquement pour l’arrêt des poursuites et condamne l’attitude des vigiles qui ont livré les étudiants à la police !

Commenter cet article