ALINE : une miette pour les étudiant-e-s

Publié le par AGEL FSE

Finalement intitulée ALINE (allocation pour l’installation étudiante), l’allocation de rentrée universitaire s’est réduite comme peau de chagrin. En juillet, on     parlait d’une allocation d’environ 200 € pour 500 000 étudiants et étudiantes. Finalement, l’allocation (300 €) sera versée aux seuls étudiants et étudiantes boursiers s’installant dans un logement autonome pour la première fois, soit environ 80 000 étudiants et étudiantes (3% des étudiants et étudiantes).
 En outre, le reniement d’une promesse n’arrivant jamais seule, Villepin enterre le maintien des bourses pendant 3 mois à la fin des études (promise pendant le mouvement du printemps dernier) et dément l’exonération de la taxe d’habitation pour les étudiants et étudiantes.

 Quant à nous, nous ne croyons pas aux promesses gouvernementales. Nous ne comptons que sur nos propres forces, dans la lutte, pour stopper la logique de privatisation de tous les services publics.
Le mouvement contre la loi sur l’égalité des chances nous l’a prouvé : seule la lutte paie!

Publié dans Aide sociale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article