Non à la suppression de la session de septembre!

Publié le par AGEL FSE

Communiqué national de la Fédération Syndicale Etudiante

Depuis 2002, sous prétexte d’appliquer la réforme Lang, les universités les unes après les autres réorganisent les emplois du temps universitaires. Le but des responsables administratifs est clairement de faire des économies au détriment des intérêts des étudiants. Ces réformes sont là pour décourager les étudiants issus des classes populaires de faire des études longues.

Le 26 juin dernier, Valérie Pécresse a annoncé qu’elle comptait bien généraliser la suppression de la session de rattrapage en septembre. Près de 40% des universités maintiennent aujourd’hui cette session d’examen, notamment grâce à des luttes victorieuses menés par les étudiants notamment à Toulouse le Mirail où la FSE avait impulsé la grève.

Ainsi, les choses sont désormais claires : le ministère est bien décidé à basculer la session de rattrapage en juin dans toutes les universités, pour boucler l’année universitaire au plus tôt. Cela va à l’encontre des intérêts étudiants, car cela implique une diminution de l’année universitaire, une session d’examens au rabais (diminution de la durée des examens, suppression d’épreuves, etc.) et une diminution de la période de révision entre les deux sessions. 

De plus, Valérie Pécresse vient d’annoncer dans le cadre de la « rénovation de la Licence » qu’elle voulait généraliser le contrôle continu dans les universités. Le contrôle continu obligatoire pénalise les étudiants obligés de travailler durant l’année scolaire (difficulté pour adapter les deux emplois du temps au risque de finir par choisir entre les études et l'emploi). Les services du CROUS ne répondant pas à la dégradation de nos conditions de vie, les étudiants issus des classes populaires sont peu à peu exclus de l’université ou alors voués à vivre dans la pauvreté.

            C’est contre cette logique de sélection sociale des étudiants que nous devons nous réunir, débattre et nous organiser. Et c’est ce à quoi la FSE travaille !


Pour le maintien inconditionnel de  la session de rattrapage en septembre!

Pour le rétablissement de cette session d'examen partout où elle a été supprimée!

Non à la sélection sociale!

Publié dans Vie universitaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article