Pour la réintégration de Rodolphe Juge

Publié le par AGEL FSE

Communiqué national de la FSE


Rodolphe Juge, syndicaliste à la CGT Educ’action et jeune enseignant au Lycée Denis Papin à la Courneuve (93), a été injustement mis en garde à vue puis poursuivi pour « violence sur agent » alors qu'il participait à une manifestation de lycéens et personnels de l’éducation le 3 avril dernier.

Après un premier procès reporté grâce à un important rassemblement de solidarité, c’est au tour du recteur de Créteil de s’acharner sur notre camarade. A la veille des vacances, il a pris un arrêté suspendant Rodolphe Juge de ses fonctions, cherchant ainsi à bloquer sa titularisation.

Le but du rectorat de Créteil est clair : s’attaquer par tous les moyens aux syndicalistes de classe afin d’empêcher toute forme de contestation dans l’Education Nationale.

 Il faut continuer à se mobiliser et à rester vigilant face au rectorat de Créteil. Le combat pour la réintégration de Rodolphe Juge est le combat pour la défense des libertés démocratiques élémentaires, face à une politique répressive généralisée.

La Fédération Syndicale Etudiante (FSE), consciente des intérêts qui lient les étudiants et les travailleurs, appelle tous les syndicalistes de classe à signer la pétition pour exiger la réintégration de notre camarade et à intensifier la solidarité face à la répression.

Face à la répression, la solidarité est notre arme !

Cliquez sur l'image pour signer la pétition en ligne

Publié dans Solidarité

Commenter cet article