Communiqué de congrès de la FSE

Publié le par AGEL FSE

La Fédération Syndicale Etudiante (FSE) a tenu son sixième congrès à Limoges les 27, 28 et 29 juin. Vingt délégués, représentant les syndicats de Paris 1 et 4, de Toulouse 1, 2 et 3, Limoges, Pau, Caen, Lyon 1, 2 et 3, se sont réunis et ont débattu pendant ces trois jours. Les sections de Dijon, Grenoble, Amiens et Aix-Marseille, absentes, ont participé à la discussion par le biais de contributions écrites ou n'ont pas pu se déplacer faute de moyens.

Ce congrès a réaffirmé l’attachement de la FSE à l’unité du syndicalisme étudiant de lutte. Ainsi, les discussions qui ont eu lieu ont montré la volonté de surmonter les divergences et d’entrevoir à moyen terme l’unification du syndicalisme étudiant de lutte.   Les délégués ont affirmé que la réunion commune du 25 octobre, à Toulouse, est un enjeu essentiel pour ce processus et qu’elle doit être une réussite.

Les débats ont porté sur la lutte contre l’oppression spécifique des femmes, le sport universitaire, la défense d’une orientation syndicale de classe, le mouvement des lycéens et les perspectives à lui donner etc.

L'analyse de la situation dans l’enseignement supérieur et la réforme de l’aide sociale ont pris une place importante pendant ces trois jours : les délégués se sont penchés sur les textes pour en tirer une analyse précise, des revendications et des propositions concrètes pour combattre l’accentuation de la sélection sociale à l’Université. En effet, à partir de la rentrée prochaine, sera mis en place un système de complément de bourse au mérite. De plus, le gouvernement supprime des points de charge ce qui évince des étudiants des critères d’attributions et baisse le montant versé à d’autres.

La FSE informe dès aujourd’hui les étudiants sur cette politique de sélection sociale organisée par le gouvernement.

La FSE mettra toute ses forces, dès la rentrée universitaire, pour organiser la riposte face à la sélection sociale et à la casse de nos acquis.

 

Pour une fac critique et populaire !

Pour une fac ouverte aux enfants d’ouvriers !

Non à la sélection sociale !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article