Nouvelle attaque de fachos à Aix-en-Provence

Publié le par AGEL FSE

Communiqué de l'AGEP-FSE (Aix-Marseille)


Aujourd'hui, mercredi 4 juin 2008, à Aix-en-Provence, le groupuscule Jeunesses Identitaires, déjà réputé pour sa violence, a attaqué sans ménagement quatre militants de la Faculté de lettres.

Les 4 personnes agressées, dont deux militants FSE, ont été candidats sur la liste Fac Alternative, et 3 d'entre eux ont été élus. La liste Fac Alternative, issue de la mobilisation de cet automne, était arrivée en tête aux élections de l'Université de Provence.

Les Jeunesses Identitaires, groupuscule fasciste issu d'Unité Radicale (dont Maxime Brunerie, qui a tenté d'assassiner Jacques Chirac, était membre), ne se sont donc pas pris par hasard à ces militants, C'est clairement une agression fasciste, basée sur des motifs politiques et antisyndicaux. Ce n'est pas le premier cas: Depuis cet automne, de nombreuses violences, contre les minorités et contre les militants de gauche ont été commises, depuis que cette organisation a décidé d'exporter son idéologie fasciste, haineuse, et mortifère à Aix-en-Provence.

Nous assurons de notre plein et entier soutien les camarades victimes de ces nazillons en herbe. Ne laissons pas les fascistes prendre le contrôle de notre ville. Un réseau antifasciste est en train de se construire, nous vous invitons tous et toutes, afin de faire reculer les fachos.

Pas de fachos dans nos quartiers !

Pas de quartiers pour les fachos!

Publié dans Solidarité

Commenter cet article