Bourses au rabais, hausse des loyers… Non à la sélection sociale!

Publié le par AGEL FSE

Communiqué national de la Fédération Syndicale Etudiante

A compter de la rentrée prochaine sera mis en place un système de complément de bourse au mérite. 200 euros par mois sur neuf mois seront accordés aux étudiants boursiers qui auront obtenu la mention « très bien » au baccalauréat ou aux étudiants figurant sur la liste des « lauréats » de la fin de la licence proposés par les universités.
La FSE s'oppose aux bourses au mérite, ce principe élitiste remet encore plus en cause le caractère social du CROUS. Nous tenons à rappeler que les bourses ne sont pas des rentes et que pour les percevoir, il faut remplir des critères de réussite et d'assiduité.

Le gouvernement a annoncé en grandes pompes la revalorisation des bourses de 5% et la création d'un 6ème échelon supplémentaire. A la rentrée 2008, les boursiers échelon 6 (le plus élevé) percevront 435€ par mois sur 9 mois. Le montant des bourses, malgré les effets d'annonce du gouvernement, ne garantit pas des conditions de vie et d'étude correctes aux étudiants boursiers.
Toutes ces annonces n'ont pour objet que de faire oublier les contre-réformes que met en place le gouvernement à l'université qui participent pleinement à la sélection sociale.

Enfin, alors que l'UNEF clamait haut et fort avoir gagné le 6ème échelon de bourse, qui ne représente que 18€/mois de plus pour les 100 000 étudiant-e-s qui pourront en bénéficier (puisque contrairement aux autres bourses, le nombre d'attributions est limité), le gouvernement supprime des points de charges (ces points servent à calculer le montant des bourses auxquelles l'étudiant a droit) et évince, de fait, des étudiant-e-s des critères d'attribution et baisse le montant versé à d'autres. Ainsi, les enfants à la charge de l'étudiant, le fait d'avoir un parent isolé et le handicap personnel ne comptent plus pour le calcul des bourses.
La FSE informe dès aujourd'hui les étudiants et les étudiantes sur cette politique de sélection sociale organisée par le gouvernement.

La FSE revendique :

- Augmentation des bourses en quantité et en qualité !
- Des bourses versées en temps et en heure, sur 12 mois et non plus sur 9 !
- Des constructions massives de logement à caractère social à hauteur des besoins !

Publié dans Aide sociale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article