Elections au CROUS : le 27 mars soutenez le syndicalisme de lutte!

Publié le par AGEL FSE

AGEL-FSE : POUR LA JUSTICE SOCIALE !

Assez de cogestion de la misère par les syndicats institutionnels !

            On nous parle d’égalité des chances et de démocratisation de l’enseignement supérieur mais la réalité c’est la sélection selon l’origine sociale. L’aide sociale sensée aider les étudiants les plus démunis, d’un montant dérisoire, n’est qu’une goutte d’huile sur les rouages sur une machine inégalitaire.

Le gouvernement a annoncé 5% d’augmentation des bourses et la création d’un 6ème échelon. 435 euros par mois (somme prévue pour le 6ème échelon en 2008)  n’est pas une somme suffisante pour pouvoir vivre et étudier convenablement. De plus trop peu d’étudiants ont accès aux bourses en dépit du besoin que l’on constate à l’université.      

            Beaucoup d’étudiants doivent travailler car ils n’ont pas accès aux bourses ou qu’elles ne sont pas suffisantes. 37% des étudiants travaillent durant l’année universitaire et 29% pendant les vacances scolaires. Seulement 13 % des étudiants ont accès à un logement universitaire, 9% n’ont pas de couverture médicale complémentaire (mutuelle).Beaucoup de demandes pour les cités U ne sont pas satisfaites, beaucoup d’étudiants n’ont même pas les moyens de subvenir à leurs besoins essentiels (santé, nourriture…). On voit bien ici que le CROUS ne remplit pas sa mission sociale qui devrait être de rétablir une égalité en matière de conditions d’étude et de vie entre les étudiants quelle que soit leur classe sociale.

            Les étudiants étrangers, catégorie laboratoire, sur laquelle les mesures sont testées, n’ont presque pas accès aux aides sociales et sont l’objet d’une politique sécuritaire toujours plus répressive. Les acquis, produits des luttes étudiantes passées, sont remis en cause.

            Le résultat de plus de 30 ans de cogestion (=gérer la pénurie avec le gouvernement) par les syndicats institutionnels (majoritaires dans les CA du CROUS) c’est l’aggravation de la pauvreté qui frappe des dizaines de milliers d’étudiants issus des milieux populaires.

 

L’AGEL FSE  revendique :

Augmentation massive du nombre et du montant  des bourses !

Versement en temps et en heure des bourses sur 12 et non 9 mois !

Construction de logements à caractère social à hauteur des besoins !

            Ces enjeux sont les nôtres mais seul, on n’obtient rien, ce n’est que grâce à l’organisation collective et à l’établissement d’un rapport de force avec des revendications communes que la balance penchera de notre côté ! C’est pourquoi l’AGEL ne fait pas la promesse que toute seule elle peut obtenir la satisfaction de ces revendications qui nous concernent tous. Nous nous présentons au CROUS car, nous pourrons y obtenir les informations sur l’aide sociale mais nous restons lucides sur le poids des élus étudiants en conseil et ne faisons pas de promesses mirobolantes.

 

LE 27 MARS, SOUTENEZ LE SYNDICALISME DE LUTTE :

VOTEZ ET FAITES VOTER AGEL-FSE

Publié dans Aide sociale

Commenter cet article